Le vignoble nantais, un élément majeur de l’identité locale

La ville de Nantes regroupe tout un patrimoine lui conférant un véritable caractère : des monuments comme le Château des Ducs de Bretagne, le musée Dobrée ou la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul sont autant de traces de l’histoire locale, que les résidents et touristes apprécient de découvrir. Un autre élément participe à la renommée du pays nantais : son vignoble, reconnu à échelle nationale.

La situation géographique du vignoble nantais

Dans l’ancien découpage de la Bretagne, le vignoble nantais était l’un des pays traditionnels de la région. Il se situe à l’extrême sud-est de la Loire-Atlantique : il est à la fois limitrophe du Maine-et-Loire et de la Vendée. Parmi les crus célèbres attribués au vignoble nantais, on trouve le Muscadet – et en particulier le Muscadet-Sèvre-et-Maine – mais aussi le gros-plant.

Le dynamisme du vignoble nantais

Contrairement à certaines visions un peu trop réductrices du pays du vignoble nantais, l’activité viticole n’est pas le seul moteur de l’économie locale. Concrètement, la présence d’un sol essentiellement granitique et schisteux permet, localement, de produire une quantité importante de Muscadet et de gros-plant. Malgré tout, d’autres caractéristiques locales permettent d’envisager des activités différentes : au niveau des bords sablonneux de la Loire, l’activité maraîchère et horticole est importante. Depuis les années 1940, on y cultive de la mâche, du poireau, de la tomate, du concombre, du radis et le muguet de mai. Enfin, le territoire est industrialisé grâce à la présence d’acteurs de l’agroalimentaire : à Vertou, on trouve la Biscuiterie Nantaise et à La Haie-Fouassière, une usine LU.

Un pays culturel et touristique

Le pays du vignoble nantais bénéficie de l’appellation « Villes et pays d’art et d’histoire ». A Clisson, par exemple, l’architecture est fortement inspirée du modèle Toscan, notamment au travers de son château qui accueille toujours un nombre croissant de visiteurs. A Goulaine, le château est également reconnu, notamment pour sa papillonneraie, mise en place en 1983 par le marquis Robert de Goulaine.
Au Pallet, on peut admirer les vestiges d’un donjon carré de style roman, le plus ancien de l’ouest de la France. C’est également dans cette ville que le philosophe et théologien Pierre Abélard est né. Dans la même commune, on peut visiter le musée du vignoble nantais, au sein duquel sont regroupés 450 objets liés à la culture de la vigne et à la production du vin.
Dans une toute autre ambiance, les familles apprécient forcément la visite du zoo de La Boissière-du-Doré, au cœur d’une magnifique châtaigneraie vaste de 19 hectares, regroupant plus de 500 animaux.