Les transports urbains nantais facilitent le quotidien

La présence d’un réseau de transports collectifs adapté aux besoins des résidents participe à l’attractivité d’une ville. A Nantes, ville plutôt étendue, on bénéficie d’un large choix entre le bus, le Tramway et d’autres méthodes de transport respectueuses de l’environnement. Ainsi, grâce à des infrastructures modernes, bien entretenues et sans cesse améliorées, les Nantais profitent d’une haute qualité de vie avec des trajets simples et peu chronophages.

La richesse du réseau TAN à Nantes

Géré par la Semitan, le réseau TAN possède, à Nantes, de nombreuses lignes régulières permettant d’effectuer des trajets simples au quotidien. Le Tramway, par exemple, est composé de 3 lignes qui, cumulées, représentent 41,4 kilomètres. Il est le plus fréquenté de France, avec quelque 266 300 usagers tous les ans.
Du côté des bus, on dénombre environ 60 lignes dont 7 lignes dénommées Chronobus et 4 lignes définies comme Express vers Carquefou, Couëron, Le Pellerin et Vertou. Longue de 9 kilomètres, la ligne de Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) – plus connue sous la dénomination Busway – a été inaugurée en 2006.
Deux lignes fluviales de Navibus sont également à disposition des Nantais, tandis que deux services de bacs gérés par le conseil général de Loire-Atlantique relient Le Pellerin à Couëron et Indre à Basse-Indre.

Vers une multiplication des déplacements doux

Ville verte et soucieuse des enjeux liés à l’écologie, Nantes encourage ses habitants à multiplier l’usage des transports doux. Ainsi, un réseau de pistes cyclables long de 373 kilomètres a été aménagé sur la ville. Depuis 2008, les Bicloo, des vélos à louer, sont à disposition des Nantais souhaitant se déplacer tout en limitant leur impact environnemental.
A Nantes, on encourage également les usagers à emprunter le Tram-Train. Il existe actuellement deux lignes :

  • Nantes – Clisson,
  • Nantes – Châteaubriant.

Pour rejoindre d’autres communes du département de la Loire-Atlantique, des autocars circulent également dans la grande majorité des villes – y compris les plus rurales. Avec les bus « LILA », les habitants de Nantes peuvent partir sur d’autres communes, tandis que les résidents de petits bourgs ruraux peuvent venir à Nantes sans prendre la voiture.
Du côté de la desserte ferroviaire, Nantes fait partie du réseau TGV Atlantique permettant de rejoindre, par des liaisons rapides, des métropoles comme Paris, Lyon, Marseille, Lille ou encore Strasbourg. Chaque jour, environ 20 allers-retours permettent de lier Nantes à Paris, avec plusieurs trajets sans escale, en deux heures.