L’immobilier à Nantes en quelques chiffres

Ville où il fait bon vivre idéalement située en France, Nantes suscite un authentique engouement : chaque année, on trouve un nombre plus important de personnes souhaitant s’installer dans la cité des Ducs de Bretagne. Cette tendance participe naturellement au dynamisme du marché immobilier nantais, dont on peut évoquer quelques chiffres.

Un logement peut être vendu en moins d’un mois

Selon une étude publiée sur Actual Immo, à partir du moment où un logement réunit toutes les conditions d’attractivité, il peut être vendu en moins d’un mois. Ainsi, les appartements bien situés, desservis par un ascenseur, offrant un beau panorama et permettant de vivre dans un cadre agréable ne restent souvent pas longtemps en vente : si vous en voulez un, décidez-vous rapidement !
Puisque les biens immobiliers sont vite vendus, leur prix a tendance à se maintenir. Malgré tout, quand, dans certains quartiers, on a plus de mal à trouver un acheteur pour un appartement ou une maison, il est encore possible de diminuer les prix – et, donc, du côté de l’investisseur, de faire une bonne affaire.

Les prix au mètre carré dans l’immobilier à Nantes

Selon le site web MeilleursAgents, le prix moyen dans l’immobilier ancien à Nantes est de 2 580 € par mètre carré. En revanche, pour ceux qui souhaitent acheter dans un programme immobilier neuf, il faudra débourser, en moyenne, 3 800 € par mètre carré. Dans le centre-ville et sur les habitats neufs, on observe une certaine stabilité dans les tarifs d’une année à une autre.
Outre le prix au mètre carré, il est important de savoir que les conditions de financement à Nantes sont largement favorables à un crédit immobilier. En moyenne, le taux d’emprunt est à 2,30 % - mais, si vous parvenez à bien négocier, vous pouvez diminuer le taux et descendre sous les 2 %.

L’essor du marché immobilier nantais

A Nantes, en 2016, les professionnels de l’immobilier peuvent se satisfaire de vivre une augmentation du volume des transactions immobilières. Dans l’ancien, les prix sont réellement attractifs et donnent envie aux investisseurs de se lancer. Dans l’immobilier neuf, la loi Pinel permet indiscutablement d’encourager l’investissement dans l’immobilier locatif. Interrogés par le magazine Challenges, des professionnels de l’immobilier affirment également que les primo-accédants, qui ne sont encore propriétaires d’aucun logement, sont de plus en plus nombreux, notamment encouragés par les faibles taux de crédit immobilier.